Frontières et vulnérabilités au VIH / SIDA en Afrique de l’ouest (FEVE) - Phase 3

13 au 15 novembre 2016 / Dakar 


Frontières et vulnérabilités au VIH / SIDA en Afrique de l’ouest (FEVE) - Phase 3 / Comité régional de pilotage (CRP) / du 13 au 15 novembre 2016, Dakar (Sénégal)


Enda Santé et le Grand-Duché du Luxembourg lancent un fonds d’innovation pour la santé (F2I) dans le cadre de la 3ephase du projet Frontières et Vulnérabilités en Afrique de l’Ouest (FEVE).  

Le Mardi 15 novembre 2016, la rencontre du Comité Régional de Pilotage du programme FEVE (Frontières et vulnérabilités au VIH/SIDA en Afrique de l’Ouest) regroupe cette année 9 pays de la sous-région. Elle sera marquée par la présence effective de Monsieur Romain Schneider, Ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire du Grand-Duché de Luxembourg. Il présidera la cérémonie de signature de la convention de financement du programme FEVE et au Lancement du Fonds d’Innovation et d’Impulsion en Santé.

 

Enda Santé intervient à travers le programme FEVE dans huit(8) sur les 15 pays de la CEDEAO en contribuant à l’atteinte des objectifs de développement durable (ODD) à travers la réduction de l’impact du VIH et la santé sexuelle et reproductive et une amélioration des indicateurs globaux de santé des pays impliqués (le Sénégal, le Mali, le Burkina Faso, le Cap Vert, la Gambie, la Guinée Bissau, la Guinée, le Niger).

Après les résultats satisfaisants des deux premières phasesdu programme FEVE (2008-2010) et (2011-2015), le Gouvernement du Luxembourg confirme cette année son appui à Enda Santé en lui accordant un financement et un appui technique pour  une troisième phase (2016-2020) d’une montant de 3,5 Milliards de FCFAet la mise en place d’un Fonds d’Innovation et d’Impulsion en Santé (F2I) d’un montant  de 100 Millions F CFA

Cette nouvelle phase va élargir l’envergure géographique du programme à un neuvième (9ème) pays la Côte d’Ivoire.

Le programme FEVE vise à :

  • renforcer le système pour la santé et les réseaux communautaires dans les 9 pays et dans les espaces transfrontaliers pour un meilleur accès aux soins des populations vulnérables au VIH et à la santé sexuelle et reproductive ;

  • offrir aux populations clefs un paquet de services (Prévention combinée, Dépistage, Soins, activités de soutien pour la réduction de l'impact) pour la prise en charge du VIH, de la Santé Sexuelle et Reproductive (SSR) et de la consommation de drogues ;

  • produire de l'information stratégique (recherche, suivi-évaluation, modélisation, capitalisation) pour améliorer les interventions et mettre en place un dispositif de contrôle de la qualité des interventions ;

  • renforcer la coopération transfrontalière, la circulation de l’expertise locale et promouvoir un environnement favorable ;

  • amplifier l’efficacité et l’impact des interventions et programmes de Santé par l’Innovation.

La rencontre du comité de pilotage de cette semaine donnera les orientations stratégiques et les priorités pour FEVE en 2017 en fonction des particularités du contexte de chaque pays et de la région ouest africaine

 

Please publish modules in offcanvas position.