Soulèvement des voix du sud pour l’intégration d’une approche basée sur les droits humains

Malgré les progrès réalisés, la mortalité maternelle reste l’une des premières causes de mortalité des femmes. Le projet a été mis en œuvre au Bangladesh, en Ouganda et au Sénégal et l'accent mis sur le plaidoyer, le partage d'informations et le renforcement des capacités dans le processus multipartite et participatif pour l'intégration de l'Approche Droits Humains (ADH) dans la santé maternelle.

DUREE DE LA MISE EN ŒUVRE
1 an (mars 2012 à mars 2013)

OBJECTIFS GENERAUX

  • Initier et promouvoir un processus multipartite et participatif pour l'intégration de l'ADH dans la santé maternelle, en ligne avec les engagements pris à travers la ratification des traités internationaux et la signature de protocoles d’accord,
  • Mener des actions de plaidoyer pour une augmentation des ressources en faveur de la santé maternelle aux niveaux national et international.

PRINCIPAUX PARTENAIRES FINANCIERS ET STRATEGIQUES :
Partenaires en Population et Développement (PPD).

PARTENAIRES OPERATIONNELS  :
Ecole Nationale de Développement Sanitaire et Sociale (ENDSS)

ZONES D’INTERVENTION DU PROJET :
Dakar, Sénégal

POPULATIONS BENEFICIAIRES :

  • Autorités Nationales (Ministère de la Santé, Division de la Santé de la Reproduction, Ministère de la Justice…),
  • Associations du monde médical (sages-femmes, gynécologues, infirmiers, formateurs en santé…),
  • Commission Nationale des Droits de L’homme,
  • Associations de PVVIH,
  • Leaders religieux,
  • ONG travaillant dans la promotion et la protection des droits des femmes,
  • ONG travaillant dans la promotion de la santé,
  • Médias.

PRINCIPAUX RESULTATS :

  • Organisation d’une réunion sectorielle consultative avec le personnel de santé et les organisations de la société civile ; les organisations travaillant dans la promotion et la protection des droits ainsi qu’une rencontre intersectorielle entre ces deux secteurs,
  • Organisation d’un Forum National,
  • Mise en réseau des différents acteurs avec notamment la création d’un groupe technique national,
  • Sensibilisation des médias sur leur rôle de vecteur de l’information pertinente,
  • Lancement du processus d’intégration de la thématique des droits humains dans les curricula de formation de l’ENDSS.

focus sur le renforcement des interventions auprès des groupes vulnérables et exposés à un risque élevé d’infections aux IST/VIH et SIDA

SANTE SEXUELLE ET REPRODUCTIVE

Please publish modules in offcanvas position.