Approche communautaire territorialisee en matiere de sante sexuelle et reproductive

La région de Kolda présente des statistiques préoccupantes en matière de Santé Sexuelle et Reproductive (SSR) : 84,8 % des femmes sont excisées contre une moyenne nationale de 18%, seules 88% de femmes enceintes koldoises font leurs visites prénatales contre une moyenne nationale de 95%, et la prévalence contraceptive est de 12% (avec de grandes disparités entre zones rurales et urbaines et entre départements) contre une moyenne nationale est de 18%. Face à cette situation, Enda Santé, déroule un projet d’amélioration de la santé sexuelle et reproductive des femmes koldoises avec un financement de l’UNFPA.


Durée de mise en oeuvre du projet
:
2014-2016


Objectif général

Contribuer à la réduction de la morbi-mortalité maternelle et infantile ainsi qu’à celle de la transmission des IST et du VIH à Kolda.

Objectifs spécifiques:

  1. Produire une Information stratégique mobilisable par les acteurs du projet.
  2. Améliorer l’Access a l’information adaptée pour populations bénéficiaires.
  3. Améliorer l’Access aux services de SSR (pf  et contraception, pise en charge des VBG prévention des MGF et prise en charge des complications, CPN et consultations post natales.
  4. Pérenniser les interventions du projet et consolider les acquis.

Partenaire finacier:  
UNFPA : Fonds des Nations Unies pour la Population.


Partenaires opérationnels
:

  • OCB
  • Médiateurs
  • Districts sanitaires et Région médicale
  • Radios communautaires
  • Radios communautaires
  • Religieux etc.

Populations bénéficiaires:

  • Les populations difficiles d’accès : les jeunes et personnes dans la rue ou  en situation de rupture familiale
  • Les femmes
  • Les jeunes en institution: écoles, daara, université,  etc.
  • Les communautés
  • Les leadeurs communautaires, leadeurs d’opinion et institutions.

Principales activités:

  • Recherche-action
  • Conversations communautaires
  • Renforcement des capacités des partenaires : OCB, médiateurs en santé, des populations.
  • Communication interpersonnelle et de proximité, les causeries, les visites à domicile, niches etc.
  • Activités de mobilisations sociales
  • Offre des services PF à travers les cliniques mobiles d’Enda et références vers les structures fixes
  • Activités de plaidoyers auprès des leaders religieux, notables, des membres des collectivités locales, les autorités sanitaires et 
    étatiques
  • Mise en place des observatoires locaux dans les différents districts d’intervention
  • Activités de communication de masse à travers les médias
  • Activités de médiation sociale et juridique
  • Mise en place d'une plateforme régionale des acteurs luttant contre la mortalité maternelle et néo infantile;

 

Principaux résultats en 2014:

  • Les formations ont permis de recycler les acteurs communautaires sur les techniques de communication, la PF/SR, les VGB et les MGF pour effectuer les activités visant à augmenter la demande de service PF.   
  • Les VAD ont permis de référer 123 FAR au niveau des services de PF
  • Les sorties mobiles ont permis le recrutement de 449 FAR.
  • La mobilisation sociale a permis le recrutement de 08 FAR et aussi a servit de prétexte pour sensibiliser beaucoup de femmes présentes pour les CPN/CPON sur l'importance de l'espacement des naissances.
  • La confection d'outils de collecte et le renforcement de capacité des relais en suivi-évaluation au cours des activités de formation a facilité le reporting  des données recueillies sur le terrain.
  • Les journées de mise à niveau et de partage avec les partenaires journalistes (32), les religieux (30) et les communicateurs traditionnels (27) ont permis  de faire non seulement un plaidoyer envers ces personnes ressources pour leur adhésion au projet, mais avec chacun, les bases d'une collaboration futures ont été mises en place.  

 Principaux résultats en 2015:

  • un total de 1562 FAR ont été recrutées à raison de 1474 lors des sorties cliniques et 88 lors des journées départementales d'accélération de la PF

  • pour l'offre de service SR lors des sorties un total de 1858 FAR pour les CPN et de 410 pour les CPON ont bénéficié de consultations.

  • avec les activités de sensibilisation dont 12.207 VAD, 157 conversations communautaires et 54 niches un total de 30.467 personnes (21.698 pour les VAD, 6.116 pour les conversations communautaires et 2.653 lors des théâtres forum) ont été exposées aux messages sur l'importance de la PF dans la lutte contre la mortalité maternelle et néo infantile.

  • avant le démarrage des activités de terrain en début d'année, 82 relais et médiatrices ont été recyclés sur la SMNI/PF et le remplissage des outils de collecte.

  • 6 personnes ont été formées et contractualisées pour assurer le suivi des activités de terrain au niveau des zones d'intervention du projet.

  • 25 leaders (religieux, coutumiers, communautaires etc.) ont été formés en plaidoyer avant qu'une assemblée générale ne permette de mettre en place une plateforme régionale des acteurs pour la promotion de la SMNI. Chaque comité départemental a organisé un atelier de plaidoyer au courant du mois suivant dans chacun des trois départements de la région de Kolda.

  • les émissions radio et spots diffusés dans 9 radios communautaires couvrant toute la région ont permis de communiquer largement sur les différents services de la SR (PF, CPN, CPON, accouchement assisté...)

  • le suivi-supervision des activités est assuré à travers les supervisions communautaires et les réunions périodiques, les missions de Dakar vers Kolda et ceux de Kolda vers Dakar et au niveau institutionnel des postes à la région médicale en passant par les districts.

  • un forum national à regroupé 71 personnes appartenant à l'Etat, aux agences des Nations Unis et aux Organisation de la Société Civile sénégalaises travaillant sur la SRAJ et à permis de renforcer la coordination entre acteurs et l'harmonisation des interventions. 

 

Please publish modules in offcanvas position.