Suivi et évaluation des projets de Enda Santé


 

Objectif général :
Assurer le suivi évaluation et l’assurance qualité des interventions de Enda Santé.



Rôles du suivi évaluation
 :

  • Permettre une meilleure compréhension des résultats des projets tout en mettant l’accent sur les faiblesses en vue d’améliorer les projets

  • Aider à une planification plus efficace mais aussi à l’amélioration de la gestion et des procédures

  • Superviser le déroulement des projets en fournissant des informations sur leur état d’avancement afin de s’assurer que le projet est mis en œuvre comme prévu

  • Vérifier l’utilisation et la disponibilité des ressources des projets dans les différentes zones d’interventions,

  •  Assurer la qualité des interventions dans les zones d’intervention du projet,

  • Assurer le contrôle qualité des données collectées au niveau communautaire

  • Evaluer le niveau de connaissance et de satisfaction des bénéficiaires.


Activités du volet Suivi-Evaluation
:

  • Renforcement des capacités des acteurs des différents projets en suivi évaluation et qualité des données,

  • Elaboration des outils adaptés pour le reporting des différents projets,

  • Définitions des indicateurs à suivre pour l’atteinte des résultats,

  • Supervision du système de collecte des données et recueil des données,

  • Réalisation des supervisions périodiques des différents projets pour contrôler la qualité des données,

  • Analyse des différentes données issues de la collecte,

  • Information sur les résultats des projets,

  • Appui à l’élaboration des rapports des différents projets,

  • Réalisations d'activités d’évaluation périodiques (Enquête de couverture, enquête de satisfaction, évaluation du niveau de connaissance des bénéficiaires).

L'équipe de suivi-évaluation constitué de 15 personnes assure un suivi quotidien, mensuel et trimestriel des activités en fonction des besoins des projets. Les évaluations internes sont déroulées sur une base semestrielle. 



Les principaux résultats de Enda Santé en 2014
 :

  • 164 pairs éducateurs (PS, MSM, clients de PS) ont été renforcés en capacités sur les techniques de communication, les IST et le VIH.

  • 10 prestataires de soins orientés sur la prise en charge des jeunes.

  • 23 pairs éducateurs formés sur la santé de la reproduction avec un accent sur la prévention des grossesses non désirées, les mariages forcés et les autres types de violences sexuelles ainsi que les mutilations génitales.

  • 23 pairs éducateurs formés sur le Leadership, Genre et les Droits humains intégrant les violences sexuelles, les IST.

  • 65 relais et agents issus des organisations partenaires ont été formés sur les IST et le VIH.

  • 7103 personnes touchées par les activités de prévention dont 4246 PS/FV, 1.232 MSM, 532 CR/PA  et 1093 PM.

  • 3871 personnes sensibilisées sur le VIH et la transmission mère-enfant

  • 4030 personnes sensibilisées sur la santé de la reproduction et les types de violence sexuelle.

  • 12 émissions radiophoniques organisées sur la santé de la reproduction et les types de violences sexuelles.

  • 12 campagnes de plaidoyer réalisées en direction des leaders communautaires et religieux, responsables des établissements scolaires et forces de l'ordre.

  • 88 leaders communautaires et religieux, responsables des établissements scolaires et forces de l'ordre

  • 1006 personnes ont été dépistées pour le VIH à travers des activités de stratégies avancée dont 325 PS, 85 MSM, 214 PM, 112 clients de PS, 120 jeunes, 150 personnes de la population générale.

  • 788.184 préservatifs masculins et 70.422 préservatifs féminins distribués.

  • 30 PVVIH ont bénéficié d’activités de prévention positive.

  • 2201 personnes ont bénéficié d’activités de PEC psychosociale dont 1317 PS et 884 MSM.

  • 803 PVVIH ont bénéficié d’activités de PEC psychosociale.

  • 1651 PVVIH ont bénéficié d’activités de PEC nutritionnelle.

  • 245 OEV ont bénéficié d’activités de PEC nutritionnelle.

  • 242 OEV ont bénéficié d’appuis scolaires.

  • 173 personnes ont bénéficié d’AGR dont 118 PS,  8 MSM 47 PVVIH.

  • 3514 mères de familles sensibilisées sur la valeur nutritive des aliments et l'hygiène

  • 875 femmes ayant bénéficié des séances de  démonstration culinaires.

  • 881 enfants ayant bénéficié des séances de démonstration culinaire.

  • 338 membres des GPF ont été formés sur les plans techniques et organisationnels.

  • 7 jardins sont rendus fonctionnels.

  • 77 personnes ont participé aux activités d'échange et de mutualisation sur les connaissances et bonnes pratiques nutritionnelles.

  • 4 activités d'échange et de mutualisation sur les connaissances et les bonnes pratiques nutritionnelles.

  • 6 médiateurs formés sur la santé maternelle, néonatale et infantile, la planification familiale, la méthodologie des conversations communautaires et les techniques de communication

  • 49 relais formés sur la santé maternelle, néonatale et infantile, les violences basées sur le genre et les techniques de communication

  • 20 membres de groupes théâtrales formés sur les niches et les techniques d’animations de niches.

  • 32 journalistes mis à niveau sur la santé maternelle, néonatale et infantile et la planification familiale.

  • 26 communicateurs traditionnels orientés sur la santé maternelle, néonatale et infantile et la planification familiale.

  • 29 leaders religieux orientés sur la santé maternelle, néonatale et infantile et la planification familiale.

  • 149 relais sont formés sur la valeur nutritive des aliments et l'hygiène.

  • 105 relais et agents issus des organisations partenaires ont été formés sur les IST et le VIH.

  • 26016personnes ont été sensibilisées sur le paludisme, l’utilisation et l’entretien de la MILDA dont 978 hommes et 4324 femmes

  • 5000 leaders communautaires ont été sensibilisés lors des mobilisations sociales pour développer un plaidoyer sur la nécessité de combattre le paludisme.

  • 3000 personnes ont été touchées lors de la caravane de sensibilisation sur le paludisme organisée par le club des randonneurs de Malika appuyé par Enda santé.

  • 18 niches ont été organisées et ont touchées 1111 personnes dont 690 femmes en âge de reproduction

  • 227conversations communautaires ont été réalisées et ont permis d’exposer 1544 personnes-contact sur la santé de la santé maternelle, néonatale, infantile et la planification familiale dont 927 femmes en âge de reproduction.

  • 44999VAD réalisées par les relais formés sur la santé de la reproduction et les violences sexuelles basées sur le genre.

  • 102374 ont été exposées aux messages sur la santé maternelle, néonatale et infantile et la PF dont 58250 femmes en âge de reproduction.

  • 123 femmes en âge de reproduction ont été référées pour offre de méthode PF

  • 17 ASC recyclés sur la PEC des IRA avec l’amoxicilline

  • 17 Matrones Formées sur les méthodes injectables Sayana Press

  • 225 relais communautaires formés sur la prise en charge de la diarrhée en milieu communautaire

  • 40 membres comités site formés

  • 60 Nouveaux relais communautaires sur les paquets de service du PSSC II

  • 120  bajenu Gokh recyclés sur le suivi du nouveau-né

  • 30 nouveaux sites équipés

  • 8343 visites à domicile sont effectuées

  • 4013 causeries ont été réalisées sur la santé communautaires

  • 108 séances de pesés sont menées

  • 78 démonstrations culinaires organisées

  • 1003 Femmes ont été orientées par les Bajenu Gox  comités de suivi formés et installés pour le pilotage local et l’appropriation du PSSC

  • 1745 clientes ont bénéficié de méthodes PF à bord des cliniques mobiles de Enda Santé.

  • 5 missions de supervisions et contrôle qualité des données et des activités réalisées.

  • 1 activité d’évaluation du niveau de connaissance des bénéficiaires réalisées.

  •  1 activité d’évaluation du niveau de satisfaction des bénéficiaires réalisées.

 

VIH & SIDA

focus sur le renforcement des interventions auprès des groupes vulnérables et exposés à un risque élevé d’infections aux IST/VIH et SIDA

VIH & SIDA

Please publish modules in offcanvas position.